Jakob Fuglsang
Jakob Fuglsang | AFP -Philippe Lopez

Fuglsang remporte le Critérium du Dauphiné

Publié le , modifié le

Le Danois Jakob Fuglsang (Astana) a remporté lé Critérium du Dauphiné, après avoir enlevé avec panache la dernière étape, disputée sur 115 km entre Albertville et le Plateau de Solaison. Une étape courte mais très nerveuse avec pas moins de quatre ascensions et un final sur un col hors catégorie. A la faveur des bonifications, Fuglsang détrône Richie Porte pour 10 secondes. Souvent équipier de luxe, il enlève, à 32 ans, son premier succès majeur. Au classement général, Fuglsang devance Porte et l'Irlandais Dan Martin, 2e de l'étape. Romain Bardet termine à la 6e place.

Déjà vainqueur vendredi dans l'étape de La Motte-Servolex, le Danois a confirmé toutes ses qualités en montagne et sa capacité de gestion de la course puisqu'il a porté son attaque juste quand il le fallait, en tenant compte de tous les paramètres de course, et notamment de la situation du porteur du maillot jaune Richie Porte, qui s'est retrouvé esseulé dès la première des quatre ascensions. Très sollicités la veille, ses coéquipiers de la BMC n'ont pas pu cette fois accompagner l'Australien qui a dû se débrouiller et tenter de limiter les dégâts tout seul. Mais Porte n'a pas su contrer d'abord les attaques de Valverde et de Aru, puis dans un deuxième temps celle de Fulgsang, très généreux dans l'effort dans la dernière montée pour aller gagner en solitaire.  

Porte réagit trop tard 

Ce sont en effet l'Espagnol Alejandro Valverde et l'Italien Fabio Aru qui ont d'abord trouvé l'ouverture au pied de la Colombière, à quelque 45 kilomètres de l'arrivée. Ils ont été rejoints sur les premières rampes de la montée finale par un groupe de contre-attaque composés pour une bonne part de coureurs du Top 10 (Froome, Fuglsang, Dan Martin, Bardet, Contador...). D'abord remisé dans un 3e groupe, Porte a sans doute réagi trop tard. Il a fait l'effort dans la traversée de la vallée pour revenir dans des temps plus acceptables, puis il a grimpé sensiblement au même rythme que Fuglsang dans l'ascension vers le Plateau de Solaison (11,3 km à 9,2 %). Mais la bonification de 10 secondes allouée au vainqueur de l'étape a fait la différence.

Le Britannique Chris Froome a lui aussi payé ses efforts du début de l'ascension. Le vainqueur sortant du Dauphiné et du Tour a été distancé dans le final et a reculé de la deuxième à la quatrième place de l'épreuve, à 1 min 33 sec du vainqueur. Alejandro Valverde et Alberto Contador ont aussi lâché prise. Premier Français, Romain Bardet a pris la sixième place du classement final, à 2 min 04 secondes. Car s'il est revenu au général sur celui qui le précédait immédiatement, Valverde, pour tenter de rentrer dans le Top 5, il a perdu du temps sur Dan Martin, 8e au général avec cette dernière étape, et qui termine finalement sur le podium, à la 3e place. 

Classement de la 8e étape

1. Jakob Fuglsang (DEN/AST), les 115 km en 3 h 26:20.
2. Dan Martin (IRL/QST) à 12.
3. Louis Meintjes (RSA/EAU) 27.
4. Emanuel Buchmann (GER/BOR) 44.
5. Fabio Aru (ITA/AST) 1:01.
6. Romain Bardet (FRA/ALM) 1:02.
7. Richie Porte (AUS/BMC) 1:15.
8. Chris Froome (GBR/SKY) 1:36.
9. Rafael Valls (ESP/LOT) 1:41.
10. Alejandro Valverde (ESP/MOV) 3:30.
11. Alberto Contador (ESP/TRE) 4:10.

Classement général final

1. Jakob Fuglsang (DEN/Astana) 29h05:44.
2. Richie Porte (AUS/BMC) à 10.
3. Dan Martin (IRL/QST) 1:32.
4. Chris Froome (GBR/SKY) 1:33.
5. Fabio Aru (ITA/AST) 1:37.
6. Romain Bardet (FRA/ALM) 2:04.
7. Emanuel Buchmann (GER/BOR) 2:32.
8. Louis Meintjes (RSA/EAU) 3:12.
9. Alejandro Valverde (ESP/MOV) 4:08.
10. Rafael Valls (ESP/LOT) 4:40.

Christian Grégoire