France rugby féminin
Les Anglaises ont dominé l'équipe de France en demi-finales de la Coupe du Monde (20-3). | Paul Faith / AFP

Coupe du Monde féminine : La France encore éliminée en demi-finales, par l'Angleterre (3-20)

Publié le , modifié le

C'est une tradition qui se perpétue malheureusement... L'équipe de France féminine de rugby s'est inclinée pour la septième fois de rang en demi-finales de la Coupe du Monde ! Cette fois, c'est l'Angleterre qui a privé les Tricolores de l'accession en finale au terme d'un match engagé et plutôt serré (20-3). Les Anglaises rejoignent la Nouvelle-Zélande en finale de l'épreuve tandis que les Françaises affronteront les Etats-Unis lors du match pour la 3e place...

Un premier acte cadenassé

La première mi-temps s'est résumée à un duel de buteuses entre Emily Scaratt et Shannon Izar. C'est d'abord l'Anglaise qui a passé la première pénalité de la rencontre à la 17e minute suite à une faute au sol de la pilière Julie Duval. Les Françaises ont, quant à elles, répondu à la 37e minute après un plaquage haut anglais. A 3-3 à la pause, tout était encore jouable...

L'essai qui change tout

Dès le retour des vestiaires, l'Angleterre, championne du monde en titre, a passé la vitesse supérieure. Tout d'abord par une action interminable (20 temps de jeu !) où les Anglaises ont buté sur une énorme défense tricolore à 5 mètres de l'en-but français. Une séquence finalement conclue par une deuxième pénalité convertie par Emily Scaratt (52e). Dix minutes plus tard, c'est le pack de Sa Majesté qui a définitivement fait la différence avec le premier essai de ce match inscrit en force, au pied des poteaux, par la pilière de 20 ans, Sarah Bern (61e). Le score est alors de 13-3 et l'équipe de France semble sans solution....  

La France y a cru

Et pourtant, la numéro 7 des Bleues, Julie Annery, croyait bien redonner de l'espoir à ses compatriotes en s'écroulant dans l'en-but adverse à la 78e minute de jeu. Hélas, la troisième ligne a été projetée en touche juste avant d'aplatir... Les dés étaient alors jetés et plus rien ne pouvait empêcher les championnes du monde en titre de défendre leur couronne ce samedi face à la Nouvelle-Zélande (tombeuse des Etats-Unis un peu plus tôt). A la suite d'un cafouillage français sur la dernière action du match, c'est même Megan Jones qui corse l'addition avec le second essai de la partie, transformée là encore par Emily Scaratt, qui aura inscrit 10 points ce soir. Aux Françaises de rebondir et d'aller chercher le podium de l'épreuve face aux Américaines (en direct sur France 4 ce samedi à 18h), comme en 1991, 1994, 2002, 2006 et 2014 !

Fabien Mariaux