Vous êtes ici

Un Mondial à 48, avec 16 groupes de 3, la nouvelle idée de Gianni Infantino

Le président de la Fifa, Gianni Infantino

Le président de la Fifa, Gianni Infantino | AFP - ALBERTO PIZZOLI

Par

Publié le 07/12/2016 | 17:09, mis à jour le 07/12/2016 | 17:26

Le nouveau président de la Fifa, Gianni Infantino, n'en finit plus de souffler le chaud et le froid avec sa nouvelle formule de Coupe du monde. Durant la campagne éléctorale, il avait plaidé pour une compétition à 40 nations. Puis, le chiffre est passé à 48, mais avec des barrages. Aujourd'hui, l'Italo-Suisse plaide pour une formule à 48 nations présentes dans la phase finale, au sein de 16 groupes de 3 équipes, à partir de 2026, selon une source citée par l'AFP. Avec 2 qualifiés par groupe pour les 16e. Il devrait proposer ce format au Conseil de la Fifa, les 9-10 janvier prochain à Zurich.

Gianni Infantino donne le tournis. Son ambition de révolutionner la Coupe du monde ne cesse de changer. Le 23 novembre dernier, il disait: "D'abord, une question se pose: faut-il une extension? Ensuite, quel va être le format, 40, 48 équipes... Vous savez que pendant ma campagne, j'étais d'avis qu'il fallait une extension et j'avais proposé un format à 40. Suite à des discussions, il y avait aussi eu l'idée de 48, qui revient à 32. Cela va être étudié". A l'époque, la possibilité de passer à 48 nations impliquait un match de barrage entre 32 formations avant la phase finale à proprement parler. "Après il y en a qui sont plutôt favorables aux 40, d'autres aux 48, la question qui se pose est: quelle est la répartition, la garantie d'avoir des équipes des continents pour participer à la phase finale", avait-il ajouté.

48 nations et une co-organisation ?

Quinze jours après, le chiffre 48 est toujours d'actualité, mais cette fois cela ne concerne que la phase finale. "L'objectif de la Fifa est d'avoir plus de pays quelle que soit la manière", avait clamé le président de la Fifa. Il semble avoir désormais franchi un cap. Une lettre présentant ce nouveau format devait être envoyée mercredi à l'ensemble des membres du Conseil de la Fifa, a précisé cette source interne à la Fifa. Selon ce nouveau format, "chaque équipe qualifiée disputerait ainsi au moins deux matches de poule. Les deux premiers de chaque groupe seraient ensuite qualifiés pour les 16e de finale", selon la même source précisant que cette formule avait "la préférence du président Infantino". Lequel serait favorable à des co-organisations entre plusieurs pays, afin de limiter les investissements dans un seul pays. "Nous ne voulons pas d'éléphants blancs (ces stades laissés à l'abandon ensuite). Nous voulons des équipements durables" avait-il expliqué en novembre.

Gianni Infantino devrait donc soumettre cette idée lors de la prochaine réunion du Conseil de la Fifa les 9 et 10 janvier prochain. Dans plus d'un mois. De nouvelles idées peuvent encore surgir d'ici-là...

Sur le même sujet