La Suédoise Sarah Sjöström
Sarah Sjöström victorieuse du 50m nage libre, dans son ultime course des Mondiaux de Budapest | AFP - CHRISTOPHE SIMON

Mondiaux de natation 2017 - Sjöström et Hosszu avec une dernière couronne

Publié le , modifié le

Au lendemain de son nouveau record du monde établi sur 50m nage libre lors des demi-finales, Sarah Sjöström est devenue championne du monde. En 23.09, la Suédoise, titrée sur 50 et 100m papillon à Budapest, a échoué à 2 centièmes de son record du monde, mais il a devancé la Néerlandaise Ramoni Kromowidjojo (23.85) et l'Américaine Simone Manuel (23.97). A domicile, la Hongroise Katinka Hosszu a conservé son titre sur 400m 4 nages, après avoir déjà conservé celui sur 200m 4 nages, et pris l'argent sur 200m dos et le bronze sur 200m papillon. L'Américain Chase Kalisz a fait de même en remportant le 400m 4 nages, après sa couronne sur 200m 4 nages.

Recordman du monde du 50m papillon, du 100m papillon, du 50m nage libre, du 100m nage libre. Sarah Sjöström est la reine du sprint. Mais à Budapest, elle n'a pas pu rentrer en Suède avec les trois couronnes. Sur 100m nage libre, elle a dû se contenter de l'argent, alors qu'elle avait été la première à passer sous la barre mythique des 52 secondes sur la distance, en lançant le relais 4x100m nage libre suédois. Alors, pour cette dernière course individuelle, sur 50m nage libre, la pression était énorme. Son attente aussi. Surtout au lendemain d'avoir abaissé le record du monde de la distance. Mais cette fois, elle n'a pas déçu. Elle ne s'est pas déçue. Tout en maîtrise, la Suédoise a remporté la course, en 23.69. Elle devance de 16 centièmes la Néerlandaise Kromowidjojo (23.85), qui établit un nouveau record des Pays-Bas, et l'Américaine Simone Manuel, qui lui avait barré la route de l'or sur 100mNL. Elle remporte ainsi un 3e titre à Budapest, et sa 4e médaille.

Vidéo: L'ultime sacre de Sjöström

Très attendue aussi, Katinka Hosszu a rempli son contrat. Après le 200m 4 nages, la Hongroise a conservé sa couronne sur 400m 4 nages, pour la 4e fois de suite. L'Espagnole Mireia Belmonte n'a pu que constater la supériorité de la patronne de cette nage, finissant à près de 3 secondes de la gagnante. Hosszu, avec ces deux titres et l'argent sur 200m dos et le bronze sur 200m papillon, décroche quatre médailles, son record dans un championnat du monde en grand bassin. Après le règne de Michael Phelps sur ces nages, les Etats-Unis ont trouvé un successeur en la personne de Chase Kalisz. Après le 200m 4 nages, il a raflé la victoire sur 400m 4 nages, avec un record des championnats à la clé en 4:5.90. Il efface dont la meilleure marque de Michael Phelps, établie à Melbourne en 2007 (4:06.22), même si le recordman des médailles olympiques conserve le record du monde (4:03.84).

Vidéo: Chase Kalisz en successeur de Phelps ?