Championnats du monde de natation 2017 - Lacourt finit sa carrière sur l'or et un triplé sur 50m dos

Championnats du monde de natation 2017 - Lacourt finit sa carrière sur l'or et un triplé sur 50m dos

Pour sa dernière compétition, Camille Lacourt a conservé son titre de champion du monde du 50m dos, lors des Mondiaux de Budapest. Auteur de la meilleure performance mondiale de l'année en demi-finale, il a encore dominé la course en dominant l'épreuve en 24.35. Il a devancé le Japonais Koga (24.51) et l'Américain Grevers (24.56). Jérémy Stravius prend la 4e place en 24.61. A 32 ans, le Marseillais est devenu le premier à réaliser le triplé sur cette distance, lui qui était double tenant du titre (2013 et 2015) et qui avait été en argent en 2011.

Le plus mauvais temps de réaction au départ. Mais à l'issue de la coulée, Camille Lacourt était déjà la bagarre avec son plus sérieux rival, le Japonais Junya Koga. Du haut de son double mètre, il a peu à peu grignotté les centimètres, pour combler ce petit retard. Et à l'arrivée, il touchait le premier dans un temps incroyable de 24.35. Pour un sportif de haut niveau déjà engagé dans sa reconversion depuis la fin des Jeux Olympiques, décevants pour lui, à Rio, c'est impressionnant. Hier, en demi-finale, il avait déjà affolé le compteur, en terminant en 24.30, soit la meilleure performance mondiale de l'année. Bref, même moins impliqué dans le travail dans l'eau durant la saison, le Marseillais est resté le meilleur.

Vidéo: La course de Camille Lacourt

Un impressionnant palmarès, à part les JO

A Budapest, là où tout avait commencé lors des championnats d'Europe en 2010 (double sacre sur 50 et 100m dos), Camille Lacourt a écrit l'histoire. Liam Tancock, toujours détenteur du record du monde (du temps des combinaisons en polyuréthane, en 24.04), était le seul avant lui à avoir conservé son titre sur 50m dos (2009 et 2011). En 2011, à Shanghaï, Lacourt était son dauphin sur cette distance. Aujourd'hui, il est le patron de cette course, en devenant le premier à être champion du monde trois fois de suite.

Un sacré feu d'artifice pour conclure une carrière presque impeccable. Cinq fois champion du monde (3 sur 50m dos, 1 sur 100m dos en 2011, 1 sur 4x100m 4 nages en 2013), deux fois vice-champion du monde (50m dos en 2011, 100m dos en 2015), cinq fois champion d'Europe (50 et 100m dos en 2010 et 2016, 4x100m 4 nages en 2010), il ne lui aura manqué qu'un podium aux Jeux Olympiques. 4e à Londres et 5e à Rio sur 100m dos, il a forcément pâti du fait que le 50m dos n'est pas au programme olympique. En 2012 comme en 2016, il a mal vécu cette absence de résultat. Cela restera sans doute un regret dans sa carrière.

Car depuis qu'il a touché la planche d'arrivée, Camille Lacourt est retraité des bassins. Une nouvelle vie s'ouvre à lui. Il restera de lui son sourire, son mental de champion et sa technique exceptionnelle sur le dos. Sans oublier un palmarès monstrueux. Sa réaction à l'arrivée de la course est révélatrice de son état d'esprit: un poing rageur dans l'eau pour la rage de vaincre, un sourire grand comme ça pour la joie de vivre, et une poignée de main avec Matt Grevers (3e aujourd'hui après avoir été 2e en 2013 et 2015) pour le respect des autres pour ce grand champion.

Vidéo: C'était l'ultime défi de Camille Lacourt

Publié le , modifié le