Mondiaux 2017 : Mayer champion du monde du décathlon

Mondiaux 2017 : Mayer champion du monde du décathlon

Kevin Mayer est devenu le premier Français champion du monde du décathlon au terme d'un parcours quasi sans-faute. Avec un total final de 8768 points, il échoue à quelques points de son record de France établi lors des Jeux Olympiques de Rio. Mais à 25 ans, le décathlonien a incontestablement le record du monde d'Ashton Eaton dans les jambes. Derrière le Drômois, les Allemands Freimuth et Kazmirek sont repoussés très loin du nouvel Hercule des stades.

Rien ne pouvait le priver de cette médaille d'or. Pas plus un coude douloureux que la pression qu'il s'était lui-même mise en déclarant qu'il ne pouvait pas perdre au soir de la première journée. Ce n'était pas de la suffisance. Juste de la confiance en soi. Le Drômois savait très bien que les épreuves de ce samedi allaient l'avantager face à une concurrence pourtant déjà dépassée. Et la prophétie s'est réalisée. Certes, son record de France n'est pas tombé mais l'essentiel n'est pas là. Il est dans cette médaille d'or, la première pour un décathlonien français. C'est également la 2e pour la délégation bleue dans ces championnats du monde après la surprise Pierre-Ambroise Bosse. 

VIDEO. Le sacre de Kevin Mayer après le 1500m

Sur les dix épreuves, Mayer a battu à trois reprises ses records personnels (10'70 sur 100 m, 48'26 sur 400 m et 13'75 sur 110 m haies) et a même été, à un moment, sur les bases pour passer la mythique barre des 9.000 points, que seuls Eaton (9.045 et 9.039) et le Tchèque Roman Sebrle (9.026) ont dépassé. Le Montpelliérain d'adoption a connu une très grosse frayeur lors de son concours du saut à la perche, pourtant l'un de ses points forts, en passant au 3e et dernier essai 5,10 m, avec une barre une barre qu'il a effleuré, évitant le zéro pointé. Il a terminé le 1.500 m en 4'36''73 alors qu'il aurait du courir autour de 4'26 pour battre son record de France. Ce dernier, ainsi que celui du monde attendront. 

VIDÉO. Mayer "Je suis encore plus soulagé d'en avoir fini que d'être champion du monde !"

Julien Lamotte

Publié le , modifié le