Sébastien Combot
Le kayakiste français Sébastien Combot | AFP - NICOLAS PESCHIER

Mondiaux de canoë-kayak : les chances de médailles françaises en slalom

Publié le , modifié le

Après plus de 15 ans d’attente, la France accueille à nouveau les Championnats du monde de canoë-kayak chez elle. Organisés au Stade d’Eaux Vives de Pau, ces mondiaux (26 septembre - 1er Octobre) se disputent dans trois disciplines : le slalom, la descente et le slalom extrême. Les bleus ont conservé leur titre de champion du monde en canoë biplace par équipe ce mardi, grâce aux équipages composés de Gauthier Klauss et Matthieu Péché; Pierre Picco et hugo Biso ainsi que de Nicolas Scianimanico et Hugo Cailhol. Focus sur les autres chances de médailles tricolores.

Sebastien Combot - Le favori

Le pensionnaire du club de Lannion depuis plus de 20 ans a vu sa carrière de kayakiste débuter très jeune. Sébastien Combot devient Champion du Monde Senior en 2007 au Brésil alors qu’il n’a que 20 ans. Ce titre signe pour lui le début d’une carrière qui le poussera jusqu’au bassin des Jeux Olympiques de Rio. Mais après son titre de 2007, le Breton n’arrive pas à se maintenir en équipe senior et doit donc se contenter de rester chez les moins de 23 ans. De retour chez les seniors en 2014, il est sacré vice-champion du monde derrière Boris Neveu, son rival et ami. En 2016, il décroche son ticket pour Rio au terme de 3 jours de courses pour 6 centièmes d’avance devant celui qui l’avait battu en 2014. 

Boris Neveu - La grosse cote

Champion du monde junior par équipe, Boris Neveu intègre rapidement le Pôle France de Pau. Il participe à ses premières courses internationales chez les seniors en 2005 puis accède à l'équipe de France où il remporte la médaille d'or aux championnats du monde de slalom 2006 à Prague. Champion du monde en Kayak monoplace individuel (K1) en 2014, il fait partie des certitudes côté tricolore. 

Marie-Zelia Lafont - La petite pépite

Elle intègre l'équipe de France junior dès l'âge de 16 ans en 2003, puis gravit tous les échelons jusqu'à son accession à l'équipe de France senior de canoë-kayak slalom en 2013. Cette même année, elle termine à la 6e place au championnat du monde de Prague. Médaillée de bronze aux championnats d'Europe en Slovénie, 16e aux jeux de Rio et championne de France en titre, elle s'impose comme l'une des chances de médailles françaises. 

Programme des finales à suivre sur France Télévisions et Francetvsport

Vendredi 29/09 : slalom (canoë biplace homme, canoë femme et kayak homme) 16h30 - 18h25 sur France Ô

Samedi 30/09  : slalom (kayak femme et canoë homme) et descente 15h14 - 17h08 sur France 3

Dimanche 1/10 : slalom extrême (kayak homme et femme) 15h16 - 17h05 sur France 3