Tony Yoka
Tony Yoka | PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

Tony Yoka met Travis Clark K.O.

Publié le

Tony Yoka n’a pas trainé pour remporter son premier vrai combat professionnel en battant par K.O. au deuxième round l’Américain Travis Clark. Le Français, champion olympique des super-lourds à Rio l’été dernier, vise une ceinture de champion du monde dans les trois ou quatre ans à venir. Ce combat n’est que le début de l’aventure pour l’un des boxeurs les plus doués de sa génération qui a redonné du souffle à la boxe tricolore.

Tony Yoka a débuté sa carrière professionnelle par une victoire rapide sur l'Américain Travis Clark, arrêté par l'arbitre à la deuxième reprise d'un combat prévu en six, ce vendredi soir au Palais des Sports de la Porte Versailles à Paris. Son rival de 38 ans, bien qu'invaincu en 12 combats jusqu'à présent, lui rendait 15 cm et 7 kg. Passé par la lutte libre et le MMA, Clark, ancien ouvrier en sidérurgie de l'Ohio, n'avait jamais rencontré un adversaire du calibre de Yoka. 

Un round pour voir, un autre pour gagner

Celui-ci, après un premier round d'observation, a accéléré dans le deuxième round, et envoyé l'Américain au tapis à deux reprises, avant que l'arbitre n'indique la fin du combat. Le médaillé d'or de Rio chez les super-lourds n'avait pas boxé depuis le 21 août 2016, date de son triomphe olympique mais il a été d'emblée dans le rythme. 

Yoka a donc débuté par un K.O. le cycle d'environ quatre ans qui doit lui permettre de devenir le premier champion du monde tricolore des poids lourds après avoir été le premier champion olympique français dans la catégorie reine. "Ce n'est que le début, il y a beaucoup d'autres combats à venir et je vais la ramener cette ceinture", a déclaré le Français de 25 ans au micro de Canal+.