Vous êtes ici

Lourds - Fury annonce un choc face à Joshua en avril 2018 à Wembley

Anthony Joshua, après sa victoire face à Vladimir Klitschko le 30 avril dernier

Anthony Joshua, après sa victoire face à Vladimir Klitschko le 30 avril dernier | AFP

Par

Publié le 08/05/2017 | 15:10, mis à jour le 08/05/2017 | 15:10

Le Britannique Tyson Fury a annoncé que le stade de Wembley avait déjà été réservé pour un choc face à son compatriote Anthony Joshua, champion des lourds IBF, WBA et IBO, programmé pour avril 2018.

Après les réseaux sociaux, le combat entre Anthony Joshua et Tyson Fury. pourrait bien avoir lieu sur le ring l'année prochaine. Fury a affirmé que le promoteur de Joshua, Eddy Hearn, était en train d'organiser ce combat très attendu avec l'ancien champion du monde. Tous deux ont accroché Vladimir Klitschko à leurs palmarès. Joshua, 27 ans, a battu l'Ukrainien le 30 avril par arrêt de l'arbitre à la 11e reprise à Wembley justement, alors que Fury s'était défait du même adversaire, titre en jeu, en novembre 2015.

Addiction à la cocaïne

En raison de problèmes liés à la drogue et à sa santé mentale, Fury, 28 ans, n'est pas monté sur un ring depuis cette date. "Eddie Hearn a déjà réservé le stade de Wembley pour avril prochain", a annoncé Fury dans l'édition de lundi du Daily Telegraph. "Il n'y a pas d'autre stade où ce combat pourrait avoir lieu. J'aurais aimé que cela se passe en octobre mais je crois que Klitschko et Joshua vont se retrouver pour une revanche", a-t-il déclaré.

Fury espère pouvoir faire son retour lors d'un combat programmé le 8 juillet mais est dans l'attente d'une décision de l'agence anti-dopage britannique concernant son addiction à certaines drogues. Le boxeur a reconnu avoir pris de la cocaïne dans le but de lutter contre sa dépression et non pour améliorer ses performances sportives. "Pour être honnête, je ne voulais plus vivre. Si j'avais triché. D'accord. Mais je n'ai pas triché. J'ai battu Klitschko grâce à mes qualités. Je n'ai pas besoin de drogue. je suis déjà un géant", a-t-il affirmé.

Sur le même sujet