Strasbourg Dobbins
Le Strasbourgeois Anthony Dobbins | PHOTOPQR/SUD OUEST

Nanterre déroule, Strasbourg humilie Limoges

Publié le , modifié le

Strasbourg, en état de grâce, a donné une leçon de basket au champion de France en titre Limoges sur son parquet (87-68) pour reprendre ses distances en tête de la ProA à l'issue de la 25e journée. Relancé la semaine passée par un carton contre Bourg, après avoir buté à domicile devat Le Havre, Nanterre a poursuivi sa marche en avant et conforté sa deuxième place en allant s'imposer (81-63) sur le parquet du Mans.

Avec ce onzième succès d'affilée - la plus belle série de la saison - la  Sig reprend deux victoires d'avance sur Nanterre, vainqueur au Mans (81-63), et  cinq sur Limoges, submergé par l'adresse diabolique d'Antoine Diot et ses  partenaires (12/23 à trois points). Strasbourg restait sur cinq défaites d'affilée face au CSP, dont trois lors  de la dernière finale du Championnat de France. Mais l'équipe alsacienne s'est  montrée intouchable lors de cette réédition du sommet de la saison 2013-2014,  qui a tenu toutes ses promesses au niveau de l'intensité. Les onze Strasbourgeois ont marqué lors de cette démonstration collective  où Jérémy Leloup (15 pts, 6 rebonds) et Diot (10 pts, 9 passes décisives) pour  son 200e match en ProA, ont brillé.

Mené 29-15 après dix minutes, Limoges est revenu très fort en début de  seconde mi-temps (50-48) avant de prendre un nouvel éclat. Strasbourg  accélérait et s'accordait son plus gros écart du match après un tir primé de  Dragicevic (72-52). Strasbourg a bien géré la suite pour reprendre le bénéfice du point-average  en cas d'égalité en fin de saison sur le CSP qui s'était imposé 65 à 56 à  l'aller au Rhénus. 

Plus tôt, Nanterre, très efficace aussi (12/21 à trois points), a signé un  deuxième succès d'affilée en trois jours, en surclassant Le Mans dans la Sarthe  en match en retard de la 24e journée. Il s'agissait de la cinquième rencontre  de la saison toutes compétitions confondues entre les deux équipes (3-2 pour  Nanterre). Emmené par un Jamal Schuler, (22 pts avec 4/4 derrière l'arc) la JSF s'est  mise assez tôt à l'abri. Après une première mi-temps à sens unique (50-34), le  MSB est revenu à -7 (60-67) à six minutes de la fin mais le retard accumulé en  première période a pesé trop lourd.

Christian Grégoire

Pro A