Vous êtes ici

Golden State met un coup d'accélérateur

Stephen Curry (Golden State Warriors) bourreau des Spurs

Stephen Curry (Golden State Warriors) bourreau des Spurs | EZRA SHAW / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Par

Publié le 17/05/2017 | 07:59, mis à jour le 17/05/2017 | 08:31

Poussifs lors du premier match de la finale de la conférence Ouest en NBA, les Golden State Warriors ont outrageusement dominé le deuxième acte cette nuit face à San Antonio. Sans leur meilleur joueur Kawhi Leonard, touché à la cheville, les Suprs ont explosé 136-100 en Californie et se retrouvent menés 2 à 0. C'est la dixième victoire consécutive de Golden State dans ces playoffs. Stephen Curry s'est encore régalé et termine le match avec 29 pts avec un 6/9 à trois points.

Et les Warriors appuyèrent là ou ça fait mal... Personne n'a oublié la faute de Zaza Pachulia qui a provoqué la blessure à la cheville de Kawhi Leonard, surtout pas Gregg Popovich. Golden State n'a pas attendu la cicatrisation pour passer le rouleau-compresseur. Intenable, la franchise californienne a plié le match dès le premier quart-temps (33-16). Sous la houlette d'un Curry très adroit (29 pts à 8/13 dont 6/9 à trois points, 7 rbds 7 pds), les Warriors se sont une nouvelle fois appuyés sur les tirs longue distance (18/37 à 48,6 %). A la pause, San Antonio avait totalement disparu des radars avec 28 pts de retard (72-44). Un gouffre insurmontable, d'autant que le naufrage était collectif (37% d'adresse).

Naufrage collectif des Spurs

 "Ils ont abandonné en tant que groupe, a réagi le coach texan. La vérité vous libère. On ne peut pas adoucir ça ou dire "si nous avions juste marqué quelques paniers de plus nous aurions été dans le coup". C'est assez lamentable. Donc qualifions les choses telles qu'elles sont. Nous ne sommes pas venus pour jouer. Nous nous sommes apitoyés sur notre sort. On doit se prendre une claque, se mobiliser pour le match 3 et voir qui nous sommes." Excellent dimanche, LaMarcus Aldridge a lui sombré avec un petit 8 pts à 4/11. Au Texas, tous espèrent un retour rapide de Leonard.

63 pts pour le banc des Warriors

Sur les rails d'un deuxième succès dans la série et après deux "sweep" lors des tours précédents, Golden State s'est payé le luxe de faire tourner. Et cela n'a pas nuit au rendement de l'équipe, bien au contraire. Tout le banc s'est fait plaisir et a cumulé 63 pts, le meilleur total des "remplaçants" des Warriors cette saison. Selon Mike Brown, coach par intérim, ses gars ont "joué avec un sens de l'urgence depuis le début et ont joué comme ça pendant 48 minutes". L'urgence est maintenant du côté des Spurs dont le prochain match samedi dira si les Texans bougent encore ou pas.

Sur le même sujet