Vous êtes ici

Dumerc: "Ce serait plus qu'historique"

Céline Dumerc face à Tina Charles (septembre 2014)

Céline Dumerc face à Tina Charles (septembre 2014) | AFP

Par

Publié le 03/10/2014 | 13:26

Céline Dumerc estime qu'un nouveau succès des basketteuses françaises sur les Etats-Unis, ce soir en quarts de finale du Mondial, relèverait d'un exploit "plus qu'historique" voire "impossible". La capitaine des Bleues estime que la clé de la rencontre sera d'éviter tant que posible les pertes de balles.

Battre cette équipe américaine "serait plus qu'historique, ce serait impossible. Mais, bon, on verra", a commenté la meneuse française. Cette dernière se doute bien que la victoire du mois dernier en match amical face à ces mêmes Américaines ne reflète pas leur niveau, mais "elles vont nous respecter un peu plus", analyse la joueuse de Bourges. "Elles ont dû regarder ce qui n'a pas été. Elles vont s'ajuster", a-t-elle précisé. Pour Dumerc, Sandrine Gruda qui avait grandement contribué au succès des Bleues avec ses 26 points et 15 rebonds, aura un traitement de faveur. "Je pense qu'elle ne vas pas avoir de shoots ouverts ce soir. Ce sera à nous de trouver d'autres solutions", a prévenu Dumerc.

"Il faudra se concentrer sur nous, leur donner le moins à manger, c'est à dire des pertes de balles, des contre-attaques, des paniers faciles. Dès qu'on leur donne le ballon, on n'a pas le temps de se retourner qu'elles sont déjà de l'autre côté", a déclaré la capitaine. "Il faudra avoir le plus de contrôle possible. C'est ce qui nous a fait un  peu défaut depuis le début. On a eu tendance à perdre un peu trop de ballons (74 en quatre rencontres)", a-t-elle admis. Consciente de l'obstacle qui se dresse devant la France, Céline Dumerc garde néanmoins l'espoir d'un exploit monumental.

Sur le même sujet