Vous êtes ici

Evan Fournier veut réagir après son coup de sang

L'ailier de l'équipe de France, Evan Fournier.

L'ailier de l'équipe de France, Evan Fournier. | JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Par

Publié le 08/09/2017 | 16:58, mis à jour le 08/09/2017 | 18:46

Sanctionné d'une amende pour s'être emporté mercredi contre un arbitre, Evan Fournier ne se repent pas, mais reconnaît les insuffisances des Bleus et la nécessité d'une réaction contre l'Allemagne en huitième de finale de l'Euro, samedi à Istanbul.

Evan Fournier a du caractère. L'arrière du Magic d'Orlando est revenu sur son expulsion mercredi contre la Slovénie, qui lui a valu une amende de 2500 €. "On m'a sifflé une (faute) technique pour rien. Comme c'était ma deuxième (et sa cinquième personnelle, ndlr), je me suis énervé, c'est tout". Après cette faute synonyme d'exclusion à cinq minutes de la fin de la rencontre , il s'en était pris verbalement à l'officiel japonais, avant d'être escorté furibond hors de la salle.

Deux jours plus tard, il ne cède rien sur le fond et assure qu'il n'avait jamais eu ce genre de réaction. "Jamais. Mais au bout d'un moment ça suffit quoi ! C'était inexplicable ce qui s'est passé. Jamais je ne m'énerve comme ça en match, donc il y a une raison. Ce n'est pas juste venu comme ça", a-t-il dit.

Se reprendre face aux Allemands

Il s'agit maintenant de réagir sportivement face aux Allemands. "Gagner, c'est tout ce qui compte. Il faut qu'on joue mieux, qu'on se retrouve et qu'on fasse une grosse performance", poursuit-il. Car s'il estime n'avoir rien à se reprocher dans l'incident d'Helsinki, il admet que l'équipe de France s'est engagée sur une mauvaise pente lors du premier tour en Finlande.

"Ca fait deux matchs qu'on est moins bien. On commence mal les matchs. Il faut clairement que le cinq majeur hausse son niveau d'intensité", dit-il. Après un début prometteur (23 points de moyenne sur les deux premiers matches), Fournier a baissé de pied en attaque (7,5 points de moyenne sur les deux derniers). Vincent Collet attend lui de l'arrière du Orlando Magic qu'il fasse "un peu mieux sur la patience offensive, sur la gestion du rythme du match". Réponse samedi à 14 h 15 face à l'Allemagne.

Sur le même sujet

Championnats du Monde de Ski Nautique : A suivre en direct