Vous êtes ici

WRC - Rallye de Finlande : Journée terminée pour le Français Sébastien Ogier (M-Sport/Ford)

Le pilote français Sébastien Ogier (M-Sport/Ford) en plein saut lors du Rallye de Finlande.

Le pilote français Sébastien Ogier (M-Sport/Ford) en plein saut lors du Rallye de Finlande. | Hannu Rainamo / AFP

Par

Publié le 28/07/2017 | 18:49, mis à jour le 28/07/2017 | 18:50

Le Français Sébastien Ogier (M-Sport/Ford), en tête au Championnat du monde, n'a pu boucler la première journée du Rallye de Finlande, 9e manche de la saison en WRC, après avoir cassé ce vendredi sa suspension arrière-droite lors d'une sortie de roue dans l'ES4. "Un peu plus tôt dans la spéciale, il y avait un gros saut qu'on a négocié un poil trop fort. L'atterrissage a été assez violent et les amortisseurs arrière n'ont pas encaissé le choc", a expliqué le quadruple champion du monde.

"Sonnés mais rien de grave"

"J'étais un peu perturbé par ce problème. Après une partie très rapide, je freine légèrement trop vite, et ça, cumulé à l'amortisseur cassé, ça ne l'a pas fait. J'ai perdu l'arrière et je suis venu taper en latéral dans un arbre", a poursuivi Sébastien Ogier. Lui et son copilote Julien Ingrassia ont ensuite été conduits à l'hôpital pour des examens. "On est un petit peu sonnés mais rien de grave a priori", a assuré Ogier. "Moi ça va à peu près, Julien est un peu plus sonné pour le moment et il faut lui laisser un peu de temps pour se reprendre complètement." Selon l'état de ce dernier, le duo devrait reprendre la course samedi ou dimanche en catégorie WRC 2 afin de disputer les points de la power stage.

Le Finlandais Esapekka Lappi (Toyota) nouveau leader

"C'est la seule chose que l'on peut espérer ce week-end", a noté Ogier. "On prendra la décision tous les deux ensemble. S'il faut encore abandonner demain (samedi) et lui donner la journée de repos, ça n'est pas l'idéal, c'est mieux de rouler un peu, mais au pire on peut faire ça." Le Néo-Zélandais Hayden Paddon (Hyundai) n'a pas non plus terminé la journée, après avoir cassé une suspension également dans la quatrième spéciale. Le coéquipier estonien d'Ogier, Ott Tänak, a lui perdu la tête du rallye dans l'ES4 après avoir heurté une pierre et endommagé une de ses jantes. Le Finlandais Esapekka Lappi (Toyota) était en tête à l'issue de l'ES11 vendredi, avec 3"5 d'avance sur son compatriote et coéquipier Jari-Matti Latvala, leader entre l'ES4 et l'ES10, et 15"1 sur un autre Finlandais, Teemu Suninen (M-Sport/Ford). Huitième à 54"6, le Belge Thierry Neuville (Hyundai), dauphin d'Ogier à onze points au Championnat du monde, ne profite pas du retrait de son rival.

Sur le même sujet

Euro Féminin : A suivre en direct