Vous êtes ici

Lappi leader surprise du rallye de Finlande

Esapekka Lappi (Toyota)

Esapekka Lappi (Toyota) | FREDERIC LE FLOC H / DPPI Media / DPPI

Par

Publié le 29/07/2017 | 18:53, mis à jour le 29/07/2017 | 19:25

Le Finlandais Esapekka Lappi (Toyota) occupait la tête du Rallye de Finlande 9e manche du Championnat du monde (WRC), à l'issue de la journée de samedi. Longtemps à la lutte avec son compatriote Jari-Matti Latvala, avant que celui-ci ne soit stoppé par une panne, Lappi n'a plus que quatre spéciales à disputer dimanche pour décrocher éventuellement la première victoire de sa carrière en WRC.

Latvala, triple vainqueur de l'épreuve, avait remporté les cinq premières spéciales du jour et repris à Lappi les commandes de la course après l'ES15, pour creuser ensuite l'écart. Mais il a dû baisser pavillon après un ennui technique dans la 19e spéciale.

Avec un avantage de 49 sec 1/10 sur sur son compatriote Teemu Suninen (M-Sport/Ford) et 53 sec 4/10 d'avance sur son coéquipier et compatriote Juho Hänninen, Esakeppa Lappi  devrait, sauf incident mécanique, maîtriser les derniers obstacles du jour dans des conditions plutôt favorables. 


Ogier ne prend pas de risque 

La journée a été marquée par le retrait de Sébastien Ogier dont la suspension avait été endommagée la veille suite à une sortie de route. Son copilote Julien Ingrassia ayant été secoué dans cet accident et conduit à l'hôpital pour des examens, le pilote français a préféré le protéger et ne pas reprendre la course samedi. Ingrassia souffrant d'une légère commotion cérébrale et de douleurs à l'abdomen. les responsables médicaux de la course et de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) ont en effet décidé que celui-ci ne pourrait pas prendre part à des compétitions pendant quinze jours sans examen préalable. Ils ont toutefois accepté de réévaluer cette décision samedi soir, pour permettre éventuellement au duo de prendre quelques points précieux dans la course au titre mondial dans la power stage dimanche. Mais Ogier ne veut prendre aucun risque. 

Si le Français n'est pas classé dans ce rallye, il sauvera tout de même le minimum face à son principal concurrent dans la course au titre mondial, le Belge Thierry Neuville, sur lequel il ne compte que onze points d'avance. Guère satisfait des performances de sa voiture de voiture ce week-end, Neuville a fait un peu mieux samedi, progressant à la 6e place du classement à la faveur des déboires de plusieurs concurrents. Si le classement demeurait inchangé à l'issue des quatre courtes spéciales de dimanche (33,84 km en tout), Neuville engrangerait au minimum huit points, alors que quinze sont à attribuer dans la power stage (5 pour le premier, 4 pour le deuxième, 3 pour le troisième, 2 pour le second et 1 pour le cinquième).  

Classement du Rallye de Finlande (après la journée de samedi et 21 spéciales)

1. Esapekka Lappi-Janne Ferm (FIN/Toyota Yaris) 2h13:02.7
2. Teemu Suninen-Mikko Markkula (FIN/Ford Fiesta) à 49.1
3. Juho Hänninen-Kaj Lindstrom (FIN/Toyota Yaris) 53.4
4. Elfyn Evans-Daniel Barritt (GBR/Ford Fiesta) 54.7
5. Craig Breen-Scott Martin (IRL-GBR/Citroën C3) 1:16.9
6. Thierry Neuville-Nicolas Gilsoul (BEL/Hyundai i20) 1:31.6
7. Ott Tänak-Martin Järveoja (EST/Ford Fiesta) 2:07.5
8. Kris Meeke-Paul Nagle (GBR-IRL/Citroën C3) 2:59.1
9. Dani Sordo-Marc Marti (ESP/Hyundai i20) 3:54.0
10. Mads Ostberg-Torstein Eriksen (NOR/Ford Fiesta) 4:23.6 

Meilleurs temps dans les épreuves spéciales: Tänak (ES1), Suninen (ES2, ES8, ES20), Latvala (ES3, ES14, ES15, ES16, ES17, ES18), Lappi (ES4, ES5, ES6, ES7, ES9, ES10,
ES11, ES12, ES19), Neuville (ES13), Evans (ES21)

Sur le même sujet

Euro Féminin : A suivre en direct