Les obsèques de Jules Bianchi à Nice

Un casque de pilote posé sur un cercueil: le gotha de la F1, dont Lewis Hamilton et Alain Prost, a dit adieu mardi à Nice à Jules Bianchi , le jeune Français qui s'est éteint vendredi, neuf mois après son dramatique accident au Grand Prix du Japon. A la fin de la cérémonie, le cercueil est sorti de la cathédrale Sainte-Réparate. Image saisissante: il était porté par Sebastian Vettel, ainsi que d'autres pilotes, Romain Grosjean ou Felipe Massa. Deux grands portraits du jeune Français en combinaison de course ornaient la façade de la cathédrale. "Jules n'a jamais pu monter sur un podium de Formule 1, alors je vous demande de l'applaudir maintenant", a lancé le prêtre à la fin de la célébration, ce que la foule émue, dans et en dehors de l'église, a fait pendant quelques minutes. Reportage pour le 12/13 de France3 avec les commentaires de Jean-Sebastien Fernandes.

Publié le , modifié le

F1