Vous êtes ici

Daniel Ricciardo (Red-Bull) remporte un Grand Prix d'Azerbaïdjan chamboulé par les accrochages

Daniel Ricciardo (Red-Bull) sur le tracé de Bakou

Daniel Ricciardo (Red-Bull) sur le tracé de Bakou | AFP - Alexander NEMENOV

Par

Publié le 25/06/2017 | 17:08, mis à jour le 25/06/2017 | 17:24

Après quatre entrées du safety car, et un drapeau rouge qui a conduit à un nouveau départ, Daniel Ricciardo (Red-Bull) a remporté la victoire sur le circuit en ville de Bakou, lors du Grand Prix d'Azerbaïdjan. L'Australien remporte ainsi son premier succès de la saison, en devançant Bottas (Mercedes) qui a passé sur la ligne le Canadien Lance Stroll (Williams). Les deux premiers du championnat, Sebastian Vettel (Ferrari) et Lewis Hamilton (Mercedes) finissent 4e et 5e après une passe d'armes musclée, qui a coûté une pénalité à l'Allemand.

Un vrai jeu d'auto-tamponneuse. Le Grand Prix d'Azerbaïdjan a fait monter la pression sous les casques, alors que le tracé a fait bien des misères aux pilotes pour obtenir des pneumatiques à bonne température. Dès le premier virage, Valtteri Bottas (Mercedes) tamponne Kimi Raikkonen, placé à l'extérieur. Des débris, un retour aux stands pour le Finlandais, et une première perturbation, qui ne sera pas la dernière. La plus marquante dans ce Grand Prix, c'est celle opposant Lewis Hamilton à Sebastian Vettel. Les deux rivaux pour le championnat se sont heurtés derrière le safety car, après un freinage brutal du Britannique. L'Allemand n'a pas pu l'éviter, et est revenu à sa hauteur pour lui donner un coup de roues afin de lui montrer son mécontentement. Bref, cela a chauffé sur la piste.

Et c'est Daniel Ricciardo a tiré les marrons du feu. Après la relance de la course, suite au drapeau rouge, l'Australien a réalisé une parfaite remise en route pour dépasser deux concurrents et monter sur le podium, derrière Hamilton et Vettel. Mais le pilote Mercedes a vu sa minerve de sécurité se décrocher, ce qui l'a contraint à repasser par les stands, tout comme le pilote Ferrari, pénalisé pour sa manoeuvre agressive sur son rival. La 1re place revient donc au pilote Red-Bull, qui n'avait plus gagné depuis le GP de Malaisie en 2016, et dont c'est le 5e succès en F1.

Bottas dépasse Stroll sur la ligne

Derrière, le suspense est resté total jusqu'au passage de la ligne. A 18 ans, Lance Stroll, après ses premiers points glanés au Canada en juin dernier grâce à une 9e place, a conquis son premier podium. Mais il pensait bien avoir une exceptionnelle 2e place à savourer ce soir, avant que Valtteri Bottas ne vienne lui souffler cette place sur la ligne, après une attaque totale dans les derniers tours. Sous la pression de Vettel et Hamilton, qui tentaient encore de grappiller des points, le Finlandais a réalisé une superbe affaire, alors qu'il était dernier de la course après son accrochage au premier virage. Pour Stroll, ce premier podium en carrière est tout de même un bel exploit.

Esteban Ocon peut aussi se réjouir d'avoir livré une énorme bataille pour décrocher une 6e place derrière Hamilton, ce qui le place au 8e rang du championnat avec 35 points. Au championnat, Vettel possède 14 points d'avance sur Hamilton, et 42 sur Bottas. 

Sur le même sujet