Vous êtes ici

Dakar 2018 : Le Pérou au menu avec le lac Titicaca en hors d'oeuvre

Le drapeau du Pérou flotte sur le Dakar (2013)

Le drapeau du Pérou flotte sur le Dakar (2013) | FRANCK FIFE / AFP

Par

Publié le 22/03/2017 | 10:00, mis à jour le 22/03/2017 | 14:02

Après un retour avorté en 2016, le Pérou revient dans le parcours du Dakar dont le tracé 2018 a été révélé ce matin à Paris. La Bolivie et l'Argentine sont également dans le menu. La course partira de Lima (Pérou) le 6 janvier et arrivera à Cordoba (Argentine) le 20.

En janvier dernier, Etienne Lavigne avait lancé un projet fou pour la 40e édition du Dakar (même annulée, celle de 2008 est comptabilisée, ndlr). Un rallye de trois semaines traversant l'Amérique du Sud du nord au sud, de la Colombie jusqu'à Ushuaïa à la pointe sud du continent. Un Dakar qui est resté à l'état de rêve. Les organisateurs ont dû réduire la voilure tout en essayant d'apporter un peu de nouveauté. Le Pérou n'en est pas une mais son retour va permettre au rallye de regoûter à ses grandes dunes de sable. Absent du rallye depuis 2013, le Pérou lancera le départ de l'épreuve le 6 janvier de sa capitale Lima.

Une journée 100 % dunes est ainsi au programme avec des étapes en forme de boucle. Les concurrents descendront ensuite le long de la côte pacifique avant de prendre de la hauteur. "La géographie désertique sur toute la côte Pacifique au sud de Lima est extrêmement intéressante pour la compétition avec des dunes et du sable", a indiqué mercredi Etienne Lavigne, directeur de l'épreuve au sein d'Amaury Sport Organisation (ASO), lors de la conférence de presse de présentation à Paris. "Cela fait cinq ans que nous ne sommes pas allés au Pérou, un pays qui a marqué les esprits à l'époque et il y avait un vrai désir de la part des concurrents d'y revenir. Ils gardent des souvenirs émus de ces étapes qui ont été très belles, aussi bien sportivement que du point de vue du paysage", souligne-t-il.

Halte au lac Titicaca, repos à La Paz​

Pour le côté carte postale, le Dakar a misé cette année sur le célèbre lac Titicaca que les concurrents découvriront en débarquant probablement à Puno (10 janvier). Ils en verront "les multiples visages" a promis Etienne Lavigne. Après cette halte, le Dakar rejoindra la Bolivie, devenue incontournable ces dernières années. La journée de repos aura lieu à La Paz le 12 janvier. Ensuite, ce sera du classique avec l'Altiplano, ces hauts plateaux andins mais dans une configuration un peu différente des précédents passages selon le patron du rallye. L'année dernière, dans cette région des pluies diluviennes avaient provoqué des annulations en janvier dernier.

La dernière parties du rallye se déroulera en Argentine (les villes de Salta, Provencia de Catamarca, San Juan et Villa Carlos Paz pourraient être traversées) pour une arrivée, donc, à Cordoba le 20 janvier. A noter que la dernière journée sera une "vraie" étape avec la possibilité de gagner ou de perdre le rallye. Avant 2018, cette dernière journée servait surtout de défilé aux concurrents jusqu'au podium d'arrivée. Les détails des 14 étapes et le nom des engagés seront présentés en novembre prochain.

Sur le même sujet