La Toyota n°9 évacuée 24h du Mans 2017
Si cruel... La malédiction poursuit Toyota qui a vu ici son prototype n°9 évacué du circuit après un incendie. Quelques minutes plus tôt, leur n°7 avait déjà abandonné ! | Francois Flamand / DPPI Media / DPPI

24h du Mans 2017 - Le point à 5h : Porsche reprend la tête devant Toyota qui vit un cauchemar !

Publié le , modifié le

Quel cauchemar ! Les mots manquent, mais que c'est cruel encore une fois... Alors que tout semblait sourire à Toyota depuis le début de cette 85e édition des 24h du Mans, voilà la malédiction qui se répète, et que c'est brutal ! Après une longue session de safety car, alors que la course reprenait aux alentours de 00h25, la Toyota n°7 est apparue au ralenti pendant de longues minutes avant de s'arrêter presque définitivement peu avant 1h00. Au final, elle abandonnait quelques instants plus tard ! Mais les problèmes n'étaient pas terminés, puisqu'à 1h17 c'est leur prototype n°9, victime d'une crevaison, qui partait en feu avant d'être elle aussi annoncée "out" de la course ! Pendant ce temps-là, la Porsche n°1 de Tandy-Jani-Lotterer se dirige tranquillement vers le 19e titre du constructeur allemand.

Nous reviendrons plus en détails demain dans la journée sur l'hécatombe survenue chez Toyota qui a vu deux de ses trois voitures abandonner (n°7 et n°9) pendant que la dernière compte 19 tours de retard sur le prototype n°1 de chez Porsche, plus que jamais leader et en route vers une victoire qui ne peut quasiment pas lui échapper. En attendant nos retours sur ce rebondissement incroyable, retrouvez en tweets et en images la façon dont le constructeur japonais a vu la malédiction s'abattre sur lui une nouvelle fois...

Deux LM P2 sur le podium ?

En revanche, il faut rapidement revenir sur l'une des grandes conséquences de ce scénario ubuesque. Pour la première fois depuis très longtemps, il est désormais certains de voir une voiture LM P2 sur le podium, voire même deux ! En effet, Porsche n°1 faisant cavalier seul en tête tranquillement, deux places sont potentiellement bonnes à prendre juste derrière. Et un Français peut en profiter ! A 4h55, la pépite mondiale de l'endurance, Thomas Laurent (19 ans), qui roule chez Jackie Chan DC Racing dans l'Oreca n°38, pointait en tête de sa catégorie, soit à la deuxième place du générale. On rappelle au passage qu'il participe pour la première fois de sa jeune carrière aux 24h du Mans. Enfin, juste derrière et à l'affût à une minute environ, nous retrouvions le Team Vaillante Rebellion avec l'Oreca n°13 (P-Junior/Heinmeier Hanss/Beche).

Bref, tout est possible dans la lutte pour le podium d'autant plus que la Porsche n°2, pointée 13e à 4h58 de la n°38 du Vendéen, pourrait avoir le temps de revenir...

L'hécatombe chez Toyota en tweets et en images